Les annonces legales : point de vue de l’editeur et la difference avec les annonces publiques

Pendant des années, les éditeurs de journaux locaux ont généré des revenus en publiant des annonces légales. Comme le nombre de publications imprimées diminue rapidement, les éditeurs de type numérique commencent à intervenir et à combler ce vide en tant que lieu où les particuliers et les municipalités peuvent publier les avis juridiques requis.

Les éditeurs peuvent générer des revenus substantiels en imprimant des annonces légales. Parmi les types d’annonces légales qui doivent être publiées dans un forum ouvert, citons les homologations, les avis aux créanciers, les ventes par syndics, les ventes de privilèges, les annonces légales de la ville, les assignations, les changements de nom et les noms d’entreprises fictives. Plus d’informations sur les annonces légales sur https://www.annonces-legales.xyz/.

Malheureusement, les lois locales strictes qui restreignent la publication d’annonces légales payantes dans les publications uniquement en ligne limitent la capacité des éditeurs numériques à transformer les annonces légales payantes en une source de revenus. La plupart des lois existantes en matière d’annonces publiques et d’annonces publiques générales ont été rédigées avant que les informations numériques ne deviennent courantes et, dans certains cas, avant même la création de l’internet.

Publicité des annonces légales : Le point de vue de l’éditeur

Les éditeurs numériques d’un certain nombre d’États ont commencé à faire pression pour que les choses changent. La publicité des annonces légales a le potentiel de devenir une énorme source de revenus, de sorte que les éditeurs en ligne ont tout intérêt à collaborer pour faire modifier les lois existantes.

Si vous exercez vos activités dans une municipalité qui autorise la publication d’annonces légales en ligne, vous devez vous familiariser avec les lois générales sur les annonces publiques. Ces lois fixent les tarifs publicitaires, la taille des caractères et d’autres détails régissant les organismes de presse publiant des annonces légales.

Il convient également de noter que toutes les organisations ne sont pas liées par les mêmes lois de l’État et/ou de la municipalité qui limitent l’endroit où les avis publics peuvent être publiés. Par exemple, certains éditeurs sont contactés par des collèges et des districts scolaires locaux qui souhaitent publier des avis sur leurs sites Web, même si leurs publications ne sont pas reconnues par la loi de l’État.

Certains éditeurs numériques choisissent de fixer des frais fixes pour la publication des annonces légales, tandis que d’autres génèrent des devis personnalisés en fonction du type d’annonce légale et des spécificités de l’affaire.

Quelle est la différence entre une annonce légale et une annonce publique ?

Une annonce légale est une annonce dont la publication a été ordonnée par un tribunal ou mandatée par un juge dans une publication certifiée comme preuve de publication. Une annonce publique, d’autre part, est une annonce qui n’a pas été ordonnée par un tribunal ou un juge mais dont la publication est obligatoire.

Les licences et annonces commerciales, les annonces de changement de nom, les annonces de dissolution de mariage ou de divorce sont des types d’avis dont la publication est imposée par le tribunal. La publication d’annonces publiques est parfois requise dans le cas de saisies, d’homologations et d’actions successorales.