Qu’est-ce que le droit administratif ?

 

Dans l’expression droit administratif, nous avons la composition de deux mots : administration et droit. Et nous devons comprendre que les deux vont ensemble. L’un ne va point sans l’autre. Quand on parle de droit administratif, comprenez aussi que nous parlons de la citoyenneté. Il y a pour la plupart du temps beaucoup de conflits entre ce que nous appelons le droit et l’administration.

La société et le droit administratif 

Tous les faits de société sont enregistrés par le droit administratif. C’est ce pour quoi on parle de la théorie des circonstances exceptionnelles.

Le système politico-juridique et le droit administratif 

Si l’on peut désigner une fonction au droit administratif, ce serait celui de comprendre le système politico-juridique, mais également le lien qui existe entre les deux entités.

Identité du droit administratif 

L’objet : dans son objet ou ses prérogatives, on parlera bien en disant que ce dernier participe à l’opposition des activités privées et celui de l’administration en vigueur, mais aussi opposition à certaines activités d’ordre public. Le principe qui se trouve derrière l’administration est celui d’une expression d’ordre impératif. Prenez garde à ne pas confondre le système productif à celui administratif. La différence entre les deux est que le système productif de par sa mission ou sa vocation est double : industrie et commerce, surtout avec une pensée de rentabilité qui se trouve derrière. Il est également bien de savoir que quand on parle de droit administratif, les entités publiques ou entreprises publiques échappent à la rigueur de ce dernier.

Contenu du droit administratif 

En droit administratif le contenu, n’est pas le même qu’en droit commun. Notons qu’en cas de conflit, l’administration peut être considérée comme responsable et donc prendre sa responsabilité, mais cela ne peut être fait dans le même ordre ni de la même façon comme en droit privé.